Archives‎ > ‎

Centenaire : Règlement intérieur en 1928

Il s’agit du texte intégral du règlement du Lycée Louis Rascol en 1928, le document original appartenant à l’élève Maurice BOUSQUET.

RÈGLEMENT INTÉRIEUR

DEVOIRS GÉNÉRAUX DES ÉLÈVES

ARTICLE 1. - Les élèves doivent, par leur tenue et leur conduite, se montrer dignes de l’Ecole à laquelle ils ont l’honneur d’appartenir. Ils doivent, en toute circonstance, faire preuve de bonne éducation, être polis envers leurs maîtres, leurs camarades, le personnel de l’établissement, ainsi qu’envers les personnes étrangères qu’ils rencontrent dans l’Ecole. Ils doivent respecter les locaux et éviter tout ce qui pourrait les dégrader ou les salir. Ils doivent se présenter en classe avec des vêtements propres, la figure et les mains lavées, les souliers cirés, les livres et les cahiers soigneusement couverts. Par leur tenue toujours correcte, par leur travail régulier, ils montreront qu’ils ont retenu les leçons données à l’Ecole et q’ils sont dignes des sacrifices que la Nation et la Ville font pour eux.

ENTRÉES ET SORTIES

ARTICLE 2. - Le portail d’entrée des externes est ouvert à 7 heures 30 et à 13 heures 15. Les élèves ne doivent pas se présenter plus tôt, ni former des attroupements dans la rue, en attendant l’heure de la rentrée. Dès que la porte est ouverte, ils doivent entrer dans l’école sans attendre la dernière minute, afin de se mettre en rang dès que la cloche en donne le signal.

En entrant, les élèves passent au vestiaire pour y déposer manteaux, pélerines et bicyclettes et prendre leurs blouses. En cas de manque de place pour les bicyclettes, les externes libres peuvent utiliser pour leurs vélos les supports des apprentis ; les externes surveillés doivent toujours mettre leur machine dans le vestiaire.
Le portail est fermé à 7 heures 45 et à 13 heures 30. Les élèves en retard entreront par le grand portail et se présenteront au surveillant de service. (ceux qui ne pourront justifier leur retard par un cas de force majeure auront une punition et pourront, en cas de récidive, être envoyés dans leur famille.

La sortie a lieu à 10 heures 50 ou 11 heures 50 après la classe du matin, à 16 heures 30 ou 19 heures après le rapport de l’étude du soir. Les entrées et les sorties collectives se feront toujours par le portail de la cour des externes ; les entrées et les sorties individuelles par le grand portail d’entrée.

ARTICLE 3. - Aucun élève ne peut quitter l’école pendant les heures de classe ou de récréation sans autorisation écrite au Surveillant Général,

ABSENCES

ARTICLE 4. - Toute absence doit être justifiée par un billet des familles au Directeur, remis au surveillant de service en rentrant à l’école, ou déposé au bureau du Surveillant Général. Tout élève qui reviendra à l’Ecole après une absence sans un billet justificatif, daté et signé des parents, encourra une punition et pourra, après récidive, être renvoyé à sa famille.

RÉCRÉATIONS

ARTICLE 6. - Pendant les récréations, il est formellement interdit aux élèves de rester dans les classes, les couloirs et les escaliers et de sortir des limites de la cour ou des galeries du rez-de-chaussée en cas de pluie. Les élèves ne doivent jamais traverser la cour d’honneur, ils se rendent d’un côté à l’autre en suivant les galeries.

Il leur est formellement interdit :

1° De pénétrer dans les classes à moins d’être accompagnés d’un professeur ou d’un surveillant ou d’avoir un ordre de service ;

2° De jouer dans les escaliers, de monter sur les rampes, les bancs, les appuis des fenêtres, etc.

3° De se bousculer, de crier, de se battre, de se livrer 1 des jeux violents ou dangereux ou nécessitant un trop grand espace ;

4° De jouer avec les robinets d’eau ;

5° De lancer des pierres, du papier ou des projectiles quelconques ;

6 ° De jeter dans les classes, les galeries, les escaliers, la cour, aucun détritus pelures d’orange, épluchures de pommes, de châtaignes, coquilles de noix, papier, etc. Tous les débris doivent être placés dans les caisses disposées dans la cour pour les recevoir ;

7° De se rendre aux cabinets ou aux lavabos quand le signal de la mise en rang a été donné.

MOUVEMENTS

ARTICLE 6. - Au premier coup de cloche, les élèves se rangent dans le plus court délai possible aux places qui leur sont assignées et se mettent en mouvement au second coup de cloche sur l’ordre du surveillant et la conduite du chef de section. Sur les rangs, les élèves se placent dans l’ordre qui leur a été indiqué ; ils doivent conserver cet ordre pendant toute la durée du mouvement.

Dans les escaliers, les élèves restent 2 à 2, du côté du mur, dégageant la rampe ; dans les galeries, ils passent du côté des classes.

A la sortie des classes, les élèves se rangent en ordre dans les galeries et ne se mettent en mouvement que sur l’ordre du professeur quand tous les élèves ont quitté la classe.

Tous ces mouvements sont exécutés sous la direction du chef de section qui en a la responsabilité ; ils doivent être faits en ordre et en silence à une allure régulière et modérée. Tout désordre, tout bavardage sur les rangs sont formellement interdits et seront sévèrement punis.
Dans chaque classe un élève sera chargé de la surveillance du poêle pendant l’hiver ; il devra ouvrir les fenêtres à la sortie de la récréation, les fixer et les refermer à la rentrée.

CLASSES

ARTICLE 7. - En entrant en classe, les élèves déposent leurs coiffures aux portemanteaux et gagnent en ordre et en silence la place qui leur est assignée ; ils ne s’assoient qu’au signal du professeur. Pendant la classe, ils ne doivent pas- se déplacer sans autorisation.

ARTICLE 8. - Le premier devoir des élèves est de fréquenter l’Ecole avec assiduité et de s’y présenter, les devoirs faits avec soin et les leçons soigneusement étudiées. Leur intérêt et celui de leurs camarades exigent qu’ils soient attentifs et disciplinés pendant toute la durée des cours. Le bavardage, la dissipation qui troublent la classe sont formellement interdits et leurs auteurs seront sévèrement punis.

ARTICLE 9. - L’introduction à l’Ecole de livres, brochures, journaux et autres objets étrangers à l’enseignement est formellement interdite ; les élèves s’exposent à la confiscation de ces objets et à leur destruction, sans préjudice des peines disciplinaires.

TENUE DES ÉLÈVES

ARTICLE 10. — Il est recommandé aux élèves se rendant en classe ou retournant chez eux de s’abstenir de stations aux abords de l’Ecole, de conversations bruyantes, de cris, de bagarres, etc., en un mot de toute manifestation de nature à attirer l’attention sur eux et à jeter la défaveur sur l’établissement. Par leur tenue toujours correcte, ils s’efforceront, au contraire, de faire honneur à l’Ecole et de maintenir sa bonne réputation.

SANCTIONS

ARTICLE 11. - Les principales punitions sont :

1° L’avertissement du professeur ou du surveillant ;

2° La retenue du jeudi et du dimanche ;

3° L’avertissement du Directeur en présence de toute la classe ;

4° Le blâme ou la réprimande du Conseil de discipline portés à la connaissance des parents.

5° L’exclusion temporaire.

6° L’exclusion définitive.

Les principales récompenses sont :

1° Les témoignages de satisfaction pour le travail et la conduite ;

2° Les éloges du Directeur en présence de toute la classe ;

3° L’inscription au tableau d’honneur ;

4° Les félicitations du Conseil des maîtres portées à la connaissance des familles par leur inscription sur le bulletin trimestriel

RELATIONS AVEC LES FAMILLES

ARTICLE 12. - Les élèves doivent tous avoir un carnet de notes et de textes destinés à recevoir, sur des pages spéciales, des notes obtenues en classe pour les devoirs et les leçons, les notes et places en composition, les avertissements pour la conduite, et, sil y a lieu, les observations des professeurs. D’autres pages sont réservées pour l’inscription journalière des devoirs et des leçons. Ce cahier permet aux parents de suivre journellement le travail de leurs enfants ; il leur est recommandé de le vérifier tous les jours, d’y consigner leurs observations s’il y a lieu ils doivent le viser tous les 13 jours.

RESPONSABILITÉS PÉCUNIÈRES

ARTICLE 13. - Les élèves sont responsables individuellement des livres, outils, objets divers mis à leur disposition et de dégradation dont ils se rendent coupables, volontairement ou par maladresse ; collectivement du bon état des locaux et du matériel d’enseignement, chaque fois que les pertes ou les dégradations ne sont explicables que par leur faute.

ARTICLE 14. - Chaque élève verse au début de l’année scolaire 3 fr. 50 à la caisse d’assurance contre accidents ; 5 francs pour frais de correspondance ; 5 francs comme dépôt de garantie pour les responsabilités collectives prévues a l’article précédent : La caisse de dégradations est administrée par un comité d’élèves à raison de un élève par section, sous la direction et le contrôle du Directeur, professeurs et chefs des ateliers.

REDEVANCES

ARTICLE 15. - Les élèves étrangers à la commune d’Albi, internes ou externes, versent en outre au débat de chaque année une contribution pour leurs dépenses de matières premières à l’atelier et à la section commerciale. Cette redevance a été fixée par le Comité de patronage à 6 francs pour les élèves de section générale de 1ère année 12 francs pour les- élèves de section industrielle de 1 re année ; 25 francs pour les élèves de section industrielle de 2° et 3° année ; 15-francs pour lés élèves des sections commerciales ; 30 francs pour les élèves des sections d’apprentis. Les élèves qui suivent les études (externes surveillés) doivent acquitter une redevance annuelle de 10 francs.

Comments